Pour votre portail automatique, vous devez prendre le temps d’analyser tous les systèmes d’ouverture avant de vous lancer pour faire le bon choix ! Pour vous aider dans votre recherche, on vous dit tout ce qu’il faut savoir pour trouver le portail de vos rêves.

Portail automatique : quel mécanisme choisir ?

Les portails automatiques fonctionnent grâce à un ensemble mécanique relié à un système électrique permettant l’ouverture et la fermeture de votre portail. Cette petite technologie permet de profiter de nombreux avantages tels que :

  • plus besoin de sortir de sa voiture pour ouvrir son portail dans le froid, la pluie ou la neige,
  • amélioration de la sécurité,
  • possibilité de programmer des ouvertures anticipées (domotique),
  • caractéristiques très esthétiques, notamment avec les systèmes coulissants…

Quels sont les types d’ouverture possible ?

En général, vous avez le choix entre deux types d’ouverture classiques

  • les ouvertures pédiculaire ,
  • les ouvertures transversales.

Le portail à vérin

Si vous possédez une portail robuste et lourd, l’automatisme à vérin est la meilleure solution pour vous. Et pour cause, la position du moteur est pensé de manière à forcer l’ouverture de manière parallèle au portail. Quant aux « bras », ils se situent également sur toute la largeur du portail, souvent au centre. Pour ces raisons, ce type d’ouverture est déconseillé aux portails équipés d’une structure souple.

Automatisme de portail à bras

L’automatisme de portail à bras séduit surtout par sa capacité à s’adapter à tous types de portails battants. Par ailleurs, il est également réputé pour être un des mécanismes les plus discrets (en termes de volume sonore). Mais ce n’est pas tout, le portail à bras est également plutôt simple à l’installation car il ne nécessite ni soudure, ni le besoin de creuser le sol pour installer le mécanisme. Pour finir, ce mécanisme est particulièrement conseillé si vous possédez un portail en bois, en acier, en aluminium ou en PVC.

Automatisme à galets d’entrainement

Ce type de mécanisme est certainement le plus rare d’usage chez les particuliers. En effet, il est souvent réservé aux portails qui ne correspondent ni aux mécanismes à vérin, ni aux bras. Ce type d’ouverture est donc particulièrement conseillé si votre portail pèse trop lourd ou si vos ouvertures ne peuvent pas se faire de manière symétrique (portail en pente, murs penchés…).