En général, les scellés de sécurité sont utilisés pour fournir des preuves concernant vos marchandises. Bien qu’il existe différents types et plusieurs qualités de scellés, leurs fonctions, autrement dit leurs usages doivent toujours se soumettre à des procédures et systèmes établis afin de garantir la sûreté et surtout la sécurité des marchandises.

Les scellés de sécurité : comment ça marche ?

Il existe en général trois types de scellé de sécurité répartis suivant leurs niveaux de protection, à savoir les scellés de sécurité métallique, les scellés plastiques et les scellés de haute sécurité de modèle bouteille. En pratique, ils font tous référence à des mécanismes que vous pouvez utiliser pour sceller vos marchandises lors du transport. Le choix de ce dispositif doit être alors en fonction de vos besoins et surtout de la nature des objets à déplacer. À noter que vous devez aussi respecter les certifications et les normes requises pour le transport de vos marchandises. Cela dit, les scellés sont généralement utilisés pour les conteneurs, les camions, les remorques, etc. Ce sont des dispositifs servant à mettre en évidence toute forme de tentative de vol de vos marchandises. À part les modèles, le choix du scellé dépend également de quelques facteurs plus ou moins importants comme le pays de destination de vos marchandises, le respect de la charte ISO PAS 17712, le niveau de sécurité de la cargaison, la résistance des scellés en question, etc.

La certification et la norme adaptées pour les scellés de sécurité

Actuellement, la norme adoptée pour un scellé de sécurité est l’ISO 11712 : 2013. Cette dernière définit entre autres les exigences en matière de sécurité pour ce genre d’équipement. Elle établit également les procédures nécessaires à la classification, à l’acceptation et au retrait des scellés mécaniques de conteneurs pour le transport de vos marchandises. En pratique, la norme se base sur trois fonctions, à savoir la résistance physique, l’audit de fabrication et la capacité du scellé à laisser des preuves permettant de dissuader toute existence de falsification. Cela dit, la délivrance de la certification ISO 17712 est accordée après la réussite aux tests de résistance réalisés sur les scellés de sécurité en question. À noter que les tests se déroulent dans un laboratoire indépendant disposant de la certification ISO 17712, ainsi que les équipements de référence permettant de tester les divers essais portés sur la coupure, la traction, le choc, la flexion, etc. Tous les tests réalisés permettent au fabricant de répondre aux diverses exigences établies en la matière. Un test qui permet de montrer les signes d’altération doit aussi être mené sur le matériel, dans l’espoir d’obtenir la certification. Pour information, la norme ISO 17712 rassemble trois classes de sécurité, à savoir la classe « I » pour indicatif, la classe « S » pour sécurité et la classe « H » pour haute sécurité.

Les différents types de Scellés de sécurité en fonction de leur niveau de sécurité

En général, les scellés sont catégorisés en trois niveaux de sécurité. Premièrement, vous avez le scellé plastique qui joue principalement le rôle d’identification. Ce premier modèle est fabriqué à partir de matériaux plastiques. Il est à cet effet moins résistant. Pour son usage, vous pouvez par exemple l’utiliser pour la sécurisation d’un sac de courrier ou tout autre type de sac pour contenir les marchandises. Le scellé plastique est également utilisé pour sceller les kits de premiers secours, les extincteurs ou encore les barils chimiques. En outre, ce modèle est capable de laisser une trace lorsqu’il y a une tentative d’effraction. Par ailleurs, il est aussi utilisé pour sécuriser les dynamismes à faible risque. À noter qu’il peut généralement résister à une traction de plus de 215 kg. Deuxièmement, il y a les scellés de sécurité métallique qui ont des fonctions de sécurité standard. Ils peuvent être sous forme de Collier, avec un câble métallique amovible, etc. Conçus avec des matériaux résistants, ils sont utilisés pour sécuriser les moyens de transport lourd comme les conteneurs, les camions, les remorques, etc. Pour information, ils parviennent à résister à des tractions de plus de 250 kg. Troisièmement, les scellés de haute sécurité de type clou ou bouteille sont spécialement invoqués pour le transport des marchandises. Ils sont également destinés aux conteneurs du type maritime. Ces modèles sont difficiles à violer de par sa grande résistance. Ils résistent à des tractions allant de 1 000 kg et son ouverture demande généralement l’usage des outils particuliers comme les tenailles.

Les documents correspondant aux scellés de sécurité

Chaque scellé de sécurité possède notamment un numéro d’identification. il convient alors de vérifier que ce dernier soit approprié au connaissement BL — Bill of Lading. Avant l’ouverture de votre conteneur, le numéro d’identification doit être comparé au numéro consigné sur le connaissement. Cependant, n’oubliez pas que chaque type de scellés peut avoir un numéro de connaissement identique. À titre d’exemple, un modèle câblé et un autre métallique ont le même numéro d’identification 123456. Ainsi, pour comparer le numéro avec certitude, il vous est conseillé de filmer la porte du conteneur avant de l’isoler. Le but étant d’éviter toute forme de confusion. Cela permet entre autres d’assurer que votre conteneur ne fait en aucune manière l’objet d’une violation. Ainsi, au cas où les numéros d’identification ne correspondent pas aux connaissements, vos marchandises peuvent être retardées et vous risquez en conséquence de payer une lourde amende.

L’emplacement idéal pour les scellés de sécurité

Après avoir choisi et acheté vos scellés de sécurité, il vous importe maintenant de connaître l’endroit idéal dans lequel vous allez le placer sur le moyen de transport de marchandises en question. Cela vous permet en effet de garantir son usage dans le respect des normes de sécurité et de certification. Pour information, chaque conteneur possède deux portes s’ouvrant à l’extérieur. Les portes disposent de deux barres pour verrouiller et pour fermer le conteneur. Lorsque vous fermez celui-ci, vous devez fermer la porte de gauche en premier lieu et puis celle de droite. Ce qui fait que l’endroit idéal pour mettre votre scellé de sécurité est sans doute la porte de droite vu que c’est celle que vous ouvrirez en premier. À part cela, il est également possible de le placer sur la barre de verrouillage présent sur la porte droite du conteneur. Toutefois, si celui-ci est trafiqué ou cassé, cela n’affirme pas forcément la présence d’un vol ou d’un détournement de marchandise. Cela peut par exemple indiquer qu’une inspection douanière a été réalisée dans votre conteneur. Dans certains pays, si cela se produit, les responsables au niveau de la douane sont généralement tenus d’installer un nouvel équipement à la place de l’ancien. Dans cette situation, vous avez unanimement le droit de demander à ce que ce dernier vous soit livré dans son état. Dans le cas contraire, si vous suspectez une ouverture non autorisée, alors le scellé n’est pas cassé, il s’agit sans doute d’une d’infraction. Il vous est ainsi conseillé de prendre en photos le matériel de sécurisation et le conteneur sur lequel il se trouve. Par la suite, vous devez immédiatement contacter le transporteur, le commissionnaire de transport ou bien la compagnie d’assurance. En attendant, ne vous aventurez surtout pas à ouvrir le conteneur sans la présence d’un responsable de la compagnie maritime. À l’arrivée des autorités compétentes, n’oubliez pas aussi de prendre en photo ou en vidéo l’ouverture du conteneur. Effectivement, les photos vous serviront de preuves en cas de contentieux ou de soucis liés à la nature de la marchandise stockée dans le conteneur, la remorque, etc.